';

approche

Poésie & Innovation

L’usage et la poésie sont traités à égalité. La fonction bien posée permet l’évasion vers un univers propre à chacun, accessible à tous. La matière apparaît et disparaît pendant le projet, je l’interroge comme un sujet en soi. Le son, la lumière ou l’eau sont les matières vivantes de l’espace.

 

Le mobilier est un signe qui révèle le lieu. Le projet est réussi quand le sujet s’intègre d’évidence dans un lieu, dans le temps qu’il transcende. L’essentiel naît du recensement des complexités du projet triées et soumises à tous types de situations et de publics, abordées par des hypothèses les plus inattendues.

 

Cette observation sensible nourrie la relation entre l’objet, l’homme et son environnement proche. Limitons le nombre des objets, développons l’imaginaire par le virtuel, optimisons l’utile.