';
Comments
Share

Paris École du Louvre

Mission design global spécifique, réalisée dans le cadre de la restauration de l’aile Rohan et son amphithéâtre - 2014. • Maître d’ouvrage : École du Louvre / OPPIC • Collaboration avec l’agence BE Dufaÿ architectes
CONTEXTE

L’École du Louvre est un établissement d’enseignement supérieur français créé en 1882 dépendant du ministère de la Culture. Elle dispense un enseignement en histoire de l’art, archéologie, épigraphie, histoire des civilisations, anthropologie et muséologie.

L’aile Rohan est la partie fréquentée par tous types de publics (étudiants et auditeurs libres) de cet établissement historique prestigieux. Située au premier niveau du Carrousel du Louvre, rue de Rivoli Paris où les fondations du Louvre et la pyramide du Louvre inversée jouxtent avec la galerie marchande.

Son amphithéâtre circulaire de 600 places est équipé des meilleures technologies de communication visuelle pour accompagner cet enseignement de haut niveau.

L’étude de sa restauration a été précédée d’une concertation de tous les usagers du site : professionnels, étudiants, enseignants, qui ont enrichi son programme de multiples domaines d’interventions auxquels l’équipe a répondu avec ses spécialistes en éclairage, acoustique, couleurs, signalétique, environnement, accessibilité, avec qui j’ai collaboré dans toutes les étapes de cette transformation, de la conception au suivi des travaux.

CONCEPT

Pour répondre aux différents usages : salle de cours, de conférences, d’examens, de réception et mettre en valeur sa forme et sa fonction concentrique, le design s’attache en particuliers à la conception du poste de travail des étudiants ou auditeurs, un besoin exprimé en amont de cette étude par les étudiants de faciliter la prise de note manuelle et de pouvoir s’adapter à la prise de notes sur écran.
Ce concept cherche à offrir un confort individuel associé à une perception collective qui souligne et utilise la forme et la fonction concentrique de cet amphithéâtre par le design de tablettes filantes et les mobiliers du Hall d’accueil, qui s’appuient sur les cercles concentriques de l’amphithéâtre.
Chaque tablette intègre un sous-mains individuel en acier laqué, muni d’une liseuse adaptée à la prise de note, relié à une recharge USB.

Le principe de ce mobilier dégage l’espace visuel et provoque une relation plus conviviale entre les auditeurs et les orateurs.

Design et patrimoine
Son design vu dans son ensemble, ponctué par ses 600 liseuses identifie ce lieu, renvoie à la forme des amphithéâtre antiques. La palette de teintes et de matériau a été définie dans le respect du site et de la mission confiée par l’École du Louvre à Étienne Dufaÿ, architecte.

Le Hall d’accueil est un lieu en sous-sol éclairé comme en plein jour,
L’applique Cyclade, éditées par SOKA est un  autre clin d’œil à l’antiquité.
Je l’ai conçu en 1990, pour Jacques Bobroff, fondateur de Espace Lumière,
Sa version LED reste disponible aujoud’hui chez SOKA.

Ce mobilier en bois blond est réalisé en « mutilpli galbé », la première application intérieure de la technique de bois que j’avais étudiée dans la cadre de l’étude matériau Eco conçu, réalisée pour Topos Environnement avec l’ENSAM de Cluny (vo IRO URBO).

L’ensemble a été réalisé pour un coût raisonnable, par des entreprises françaises, à partir de matériaux durables, dans des délais de réalisation courts (sur la période de vacances des étudiants).